Sélectionner une page
Autotest : questionnaire d’auto-évaluation du jeu pathologique

Autotest : questionnaire d’auto-évaluation du jeu pathologique

Petit test rapide d’auto-évaluation pour savoir si vous avez un problème d’addiction avec le jeu.

Ensuite, venez discuter du résultat sur notre Chat 24/7.

Sur la période des 12 derniers mois :

Question 1 

Ai-je misé plus d’argent que ce que je pouvais me permettre de perdre ?
0 Jamais 1 Parfois 2 Souvent 3 Presque toujours

Question 2

Ai-je eu besoin de miser plus d’argent pour obtenir la même excitation ?
0 Jamais 1 Parfois 2 Souvent 3 Presque toujours

Question 3

Ai-je rejoué uniquement dans le but de récupérer une perte ?
0 Jamais 1 Parfois 2 Souvent 3 Presque toujours

Question 4

Ai-je vendu ou emprunter quelque chose pour obtenir de l’argent pour jouer ?
0 Jamais 1 Parfois 2 Souvent 3 Presque toujours

Question 5

Ai-je déjà senti que j’avais peut-être un problème de jeu ?
0 Jamais 1 Parfois 2 Souvent 3 Presque toujours

Question 6

Le jeu a-t-il causé chez moi des problèmes de santé, y compris du stress ou de l’angoisse ?
0 Jamais 1 Parfois 2 Souvent 3 Presque toujours

Question 7

Des personnes ont-elles critiqué mes habitudes de jeu ou m’ont-elles dit que j’avais un problème de jeu (même si j’estime qu’elles avaient tort) ?
0 Jamais 1 Parfois 2 Souvent 3 Presque toujours

Question 8

Mes habitudes de jeu m’ont-elles causé ainsi qu’à mes proches des difficultés financières ?
0 Jamais 1 Parfois 2 Souvent 3 Presque toujours

Question 9

Me suis-je déjà senti coupable de mes habitudes de jeu ou de ce qui arrive quand je joue ?
0 Jamais 1 Parfois 2 Souvent 3 Presque toujours

 

Additionnez vos points

Plus votre score est élevé, plus le risque que vous ayez une addiction au jeu est grand.

Si vous en sentez le besoin, nous avons écrit un petit guide qui pourrait bien vous aider : 10 conseils pour stopper le jeu addictif

Voici la grille d’auto-évaluation :

0 point

Vous n’avez absolument aucun problème.

 

1 ou 2 points

Le risque est faible. Vos habitudes de jeu semblent avoir peu ou pas de conséquences négatives.

 

3 à 7 points

Le risque est modéré. Votre jeu semble avoir quelques conséquences négatives sur votre vie.

 

8 points ou plus

Votre jeu est problématique. Vos habitudes de jeu ont probablement déjà des conséquences négatives. La perte de contrôle est probablement déjà installée.

 

Notre expérience du terrain 

Sur la base des joueurs que nous aidons, nous observons que la souffrance psychologique est l’une des premières sources de motivation pour quitter le jeu.

Tristement, le nombre de joueurs pathologiques ne semble qu’augmenter avec le temps. Les différentes crises sanitaires ou économiques ne font que renforcer cette sombre tendance.

En dépit des difficultés économiques, les joueurs en situation d’addiction nous alertent d’une augmentation de leurs dépenses de jeu. L’espoir qui pousse le joueur à solutionner ses difficultés économiques par le jeu ne peut qu’être dramatique. Les personnes en recherche d’emploi sont statistiquement surreprésentées même si le jeu addictif concerne toutes les catégories socioprofessionnelles.

Plus distinctement, nous observons que les hommes sont 3 fois nombreux que les femmes.

Par la même occasion, nous observons un fort rajeunissement de la population pathologique. Le jeu est de plus en plus à la mode chez les 18/25 et le 25/30 ans.

L’image Épinal du papi qui joue quotidiennement de petites sommes au PMU de quartier est dépassée depuis fort longtemps.

La frontière entre le monde du jeu vidéo et celle des jeux d’argent n’a jamais été aussi ténue. L’industrie des jeux d’argent s’inspire grandement des codes du jeu vidéo pour capter cette nouvelle cible aussi réceptive que fragile.

De même, beaucoup d’influenceurs et de streamers provenant du jeu vidéo se sont mis à faire la promotion de casinos en ligne et autres bookmakers.

La graine de l’addiction est plantée toujours plutôt !

Pour vous ou pour un proche, n’hésitez pas à venir parler sur notre Chat 24/7

 

Politique de confidentialité : Ce que nous ne faisons pas

Politique de confidentialité : Ce que nous ne faisons pas

Nous vous invitons à vous méfier des applications gratuites ou à bas prix, car quand c'est gratuit, c'est que le produit, c'est vous ! Beaucoup d'applications revendent vos données personnelles à des entreprises aussi mystérieuses que prédatrices. Vos data sont ainsi...

Comment aider un joueur addict au jeu d’argent ?

Comment aider un joueur addict au jeu d’argent ?

Vous connaissez une personne dans votre entourage qui est accro aux jeux d’argent mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Le mieux est d'établir la confiance et de susciter l'envie d'avoir envie. Nous avons conçu ce petit guide facile à lire. Si vous souhaitez...

10 conseils pour stopper le jeu addictif

10 conseils pour stopper le jeu addictif

Quand le jeu n’est plus un jeu, il est temps de se faire aider. Souvent nous dépensons plus que raison. Le jeu grignote les autres budgets du foyer comme la nourriture, l’habillement ou la santé. Arrêter de jouer n’est pas une simple affaire ! Ce n’est pas un TOP 10...

10 conseils pour stopper le jeu addictif

10 conseils pour stopper le jeu addictif

Quand le jeu n’est plus un jeu, il est temps de se faire aider.

Souvent nous dépensons plus que raison. Le jeu grignote les autres budgets du foyer comme la nourriture, l’habillement ou la santé.

Arrêter de jouer n’est pas une simple affaire !

Ce n’est pas un TOP 10 qui fera la différence. Mais c’est un début !

#1 : Ne considérez pas le jeu comme un gagne-pain

Certains influenceurs ou blogueurs veulent vous faire croire qu’il suffit d’être un expert ou un super technicien pour gagner comme un pro. Ceci est un leurre. Il n’existe aucun joueur pro même parmi les meilleurs.

Le seul professionnel dans l’histoire est l’opérateur de jeu. Le jeu est calibré pour toujours enrichir la maison quelque soit votre technique ou méthode. Les paris sportifs ou le turf ne changent rien à ce principe, même si on pourrait espérer le contraire.

Sur le long terme, vous donnerez toujours plus que ce vous recevrez. Au mieux considérez le jeu comme un divertissement ou un passe temps. Au même titre qu’un billet pour Disneyland ou un concert de musique.

#2 : Jouez uniquement l’argent que vous pouvez vous permettre de perdre

L’argent de votre foyer ne doit pas être jouer au jeu d’argent. L’argent du loyer, du téléphone ou de l’électricité ne doit pas servir à jouer.

#3 : Définissez votre budget à l’avance

Avant de jouer, décidez de combien vous pouvez perdre. Une fois que la somme est perdue, c’est fini pour de bon. Le moment est venu de rentrer à la maison ou bien d’éteindre l’ordinateur et le smartphone. Vous passez à autre chose.

#4 : Définissez une limite de temps

Les opérateurs font tout pour vous retirer votre notion du temps qui passe. Vous ne verrez jamais une horloge dans un lieu de jeu. C’est bien connu, plus le joueur passe de temps à jouer, plus statistiquement il perd d’argent.

Alors le mieux est de régler une alarme sur le téléphone, une fois le temps écoulé, il est temps de partir.

Vous pouvez aussi demander à un proche de vous rappeler au bout d’un certain temps pour vous siffler la fin de la récréation.

#5 : Ne jamais tenter de se “refaire”

Si vous avez joué la totalité de votre budget et que vous êtes encore là en train d’essayer de gagner pour recouvrir une partie de vos pertes, c’est que vous n’avez pas respecté le point 3.

Voulir se refaire, c’est quasiment le dérapage assuré. Les pertes seront uniquement de plus en plus lourdes. Parfois à un tel point, que vous vous retrouverez en très grande détresse mentale et financière.

#6 :  Restez loin du jeu si vous êtes déprimé ou contrarié

Si vous êtes stressé ou émotionnellement bouleversé votre prise de décision sera très mauvaise. Ne pensez pas que le jeu pourrait vous aider à oublier vos problèmes aussi grave soit-il.

Peut être qu’au début le jeu affectera dans le bon sens vos émotions et vous sortira de votre torpeur. Mais au final, il ne fera que amplifier votre mal.

Le jeu est une montagne russe émotionnelle qui utilise votre mal-être pour vous faire les poches. Quand le petit train du jeu s’arrête, il vous jettera plus bas que terre à la première gare venue.

Le jeu est un très mauvais médicament pour soigner la détresse mentale.

#7 : Équilibrez votre pratique du jeu avec d’autres activités

Si le jeu est votre unique passe-temps, c’est que vous êtes un joueur addictif, ou en voie de l’être !

Le jeu est hautement addictif, il enclenche dans notre cerveau des mécanismes très puissants qui nous rendent accros en très peu temps.

En face du jeu, il est important de remplir sa journée avec d’autres activités positives qui vous délivreront du plaisir comme le sport, la culture et les loisirs.

Si vos journées sont creuses, le jeu aspirera rapidement la quasi-totalité de votre temps libre.

Le problème, c’est que le jeu est un loisir qui coûte très cher.

#8 : Ne prenez pas votre carte de crédit ou votre chéquier

Le meilleur moyen de sauver son argent, c’est simplement d’être dans l’incapacité pratique de pouvoir le dépenser. Le mieux est de partir jouer avec une somme en liquide limitée.

Ce conseil fonctionne très bien pour le jeu en points de vente terrestre mais beaucoup moins bien sur l’internet.

Toutefois, il existe des tickets prépayés à montant fixe pour jouer sur internet comme Neosurf ou Cashlib.

Enfin, de plus en plus de banque aujourd’hui propose la possibilité de bloquer les transactions de votre carte de crédit (Mastercard, Visa, Maestro) relatives au jeu d’argent.

Peut-être est-ce le moment de prendre un RDV avec sa banque pour lui demander de geler les dépenses de jeu.

#9 : Faire une pause, même pour 24 heures

Le jeu ne se contente pas uniquement de consommer votre argent, il consomme aussi votre énergie mentale. Du matin au soir, vous pensez aux jeux !

Vous finissez par perdre le sens des réalités et des priorités. Même une pause de quelques heures peut vous remettre les idées en place.

Parfois, il faut savoir lâcher le volant pour se rendre compte qu’on allait droit dans le mur.

Le jeu paralyse votre intelligence et votre raison. Votre prise de décision devient impulsive et sanguine.  Le mieux pour se couper du jeu est d’utiliser un logiciel de blocage et de filtrage comme STOP JEU.

#10 :  Ne buvez pas et ne consommez pas de drogues lorsque vous jouez

Bien sûr, ce conseil s’applique dans n’importe quelle situation, mais encore plus particulièrement pendant le jeu.

Le jeu est de base une drogue alors le combiner avec une seconde drogue sera à tous les coups un cocktail hautement explosif.

L’ajout d’alcool ou de drogue au jeu vous plongera dans un brouillard d’immense confusion. Quand la brume finira par se dissiper, la gueule de bois financière sera épouvantable.

Ce n’est pas par hasard si les casinotiers terrestres aiment “offrir” une coupe de champagne à leurs « meilleurs joueurs ».

Sur internet, c’est pareil sauf que l’alcool doit rester dans votre frigo.

CONCLUSION : Ces conseils sont plus faciles à dire qu’à faire

Quand on est dans la souffrance, il n’y a rien de pire que de voir des gens distribuer des conseils comme on distribue des friandises.

Bien sûr que c’est très dur de s’arrêter et ce n’est pas un TOP 10 de petits conseils qui va changer votre vie. Mais ça peut aider.

En tout cas, on est disponible sur le CHAT 24/7 pour discuter de manière ANONYME et GRATUITE avec vous.

Si vous le souhaitez, on peut mettre ensemble en place un BLOCAGE des jeux d’argent sur votre ordinateur, téléphone ou tablette.

Politique de confidentialité : Ce que nous ne faisons pas

Politique de confidentialité : Ce que nous ne faisons pas

Nous vous invitons à vous méfier des applications gratuites ou à bas prix, car quand c'est gratuit, c'est que le produit, c'est vous ! Beaucoup d'applications revendent vos données personnelles à des entreprises aussi mystérieuses que prédatrices. Vos data sont ainsi...

Comment aider un joueur addict au jeu d’argent ?

Comment aider un joueur addict au jeu d’argent ?

Vous connaissez une personne dans votre entourage qui est accro aux jeux d’argent mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Le mieux est d'établir la confiance et de susciter l'envie d'avoir envie. Nous avons conçu ce petit guide facile à lire. Si vous souhaitez...

10 conseils pour stopper le jeu addictif

10 conseils pour stopper le jeu addictif

Quand le jeu n’est plus un jeu, il est temps de se faire aider. Souvent nous dépensons plus que raison. Le jeu grignote les autres budgets du foyer comme la nourriture, l’habillement ou la santé. Arrêter de jouer n’est pas une simple affaire ! Ce n’est pas un TOP 10...